Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 18:45

http://www.anecdote-du-jour.com/wp-content/images/2009/03/tintin-lorem-ipsum-journal.jpg

Le matin, en semaine, avant d'aller bosser, je me lève, je prends ma douche et je déjeune. J'ai gardé les réflexes des samedi et dimanche matins de mon enfance, à savoir savourer mon bol de céréales devant ... les dessins animés! Vu que je suis le premier levé à cette période de l'année, autant manger devant la télé que de converser avec une chaise vide ou le grille-pain. Je zappe. Avant, sur six chaînes, on ne savait pas quoi regarder (rien d'intéressant, faut dire). Maintenant, avec quatorze chaînes, rien n'a changé. Sauf qu'actuellement, vers 7h20, sur France 3, il y a ... Les aventures de Tintin! Toute mon enfance. Fan du célèbre globe-trotter depuis que je sais parler, j'ai visionné un nombre effroyable de fois les épisodes de la série animée qui fut produite en 1991, et qui, en son temps et aujourd'hui encore, rencontre un succès considérable (la preuve en est l'énième diffusion sur France 3, mais aussi France 5 et M6). Chaque année, je zappe. Chaque fois, je tombe dessus. La dernière fois, c'était en décembre 2009, vers 13h, sur France 5.

 

Il faut dire que rarement je n'ai vu une série adaptée d'une BD respecter autant le support d'origine. Bien sûr, la plupart du temps, certains épisodes étaient épurés. Trois épisodes en particuliers (Tintin en Amérique, L'Etoile Mystérieuse et Le Trésor de Rackham Le Rouge) se voyaient nantis d'une durée de 20 minutes chacun alors que tous les autres en faisaient 40. Inexplicable. Les voies de l'adaptation TV doivent être impénétrables

 

J'en profite aussi pour répondre à la fameuse question qu'on s'est tous posé un jour : l'épisode Tintin au Congo, il est passé où, bordel?!! Certains ont déjà dû trouver la réponse, compte tenu du mini-scandale qui avait éclaboussé l'album il y a quelques années. En effet, le sujet dudit album a toujours été critiqué, d'autant plus aujourd'hui, à cause du message raciste et colonialiste. Difficile, dans une telle conjoncture, de faire l'adaptation animée de cet épisode qui fut modifié plusieurs fois par Hergé lui-même (notamment les dialogues du cours de maths dispensé par Tintin, qui étaient à la base un texte sur la "chère" patrie qu'est le Belgique).

 

http://www.actuabd.com/IMG/jpg/Tintin_congo_Gd_ft.jpg

 

Au passage, chers, rares et fidèles lecteurs, que pensez-vous de ça? A votre avis, en l'état actuel des choses, Tintin au Congo doit-il être interdit? N'oubliez pas de penser au contexte de sa publication (les années 30) avant de répondre.

 

http://www.rfi.fr/actufr/images/074/banania200.jpgCela me fait d'ailleurs penser à un article que j'avais lu il y a deux mois dans le journal, concernant un petit magasin de thé à Lyon répondant au nom très exotique de "Au Nègre".

Dans le cadre de cette affaire, des gens s'étaient plaints du nom odieux de cette boutique, qui existe depuis pas loin de 100 ans, si je me souviens bien, et souhaitaient le changer. Je me renseignerai, si j'y pense, sur la suite de ce cas, mais l'article qui s'en faisait l'écho avait déjà donné sa position en concluant malicieusement sur le devenir des Dix petits nègres d'Agatha Christie.

 

L'effigie du cacao Banania posait la même problématique, si je me souviens bien.

 

Avec mes maigres connaissances d'apprenti juriste, je dirais qu'il faudrait, pour que les plaignants obtiennent gain de cause, qu'il y ait de la part des éditeurs de Tintin une intention de nuire, donc une intention clairement raciste et

colonialiste.

 

Mais, comme de coutume, la preuve d'une intention est difficilement rapportable. De plus, concernant feu l'auteur de la BD litigieuse, ne s'est-il pas directement excusé en faisant Coke en Stock où Tintin démantèle un trafic d'esclaves?

 

De même, comme déjà dit plus haut, n'a-t-il pas lui-même revu certains dialogues de son oeuvre pour mieux l'adapter à une époque où le Congo est maintenant un pays indépendant?

 

http://s1.e-monsite.com/2009/04/06/07/31512755a-tchang-jpg.jpgEncore plus tôt, Hergé dénonçait dans Le Lotus Bleu la méconnaissance entre les peuples lorsque Tintin explique à Tchang que, pour beaucoup d'Européens, les Chinois sont des être sournois portant une natte et mangeant des oeufs d'hirondelle en même temps qu'ils forcent leurs femmes à porter des chaussures trop petites et à jeter les nouveau-nés dans les rivières. Ce à quoi Tchange répond, hilare : "qu'ils sont drôles, les gens de ton pays!".

 

Dans tous les cas, les aventures de Tintin renvoient à des thèmes universels et indémodables (trafic de drogue, tensions internationales, dictature) en les rendant accessible à un public extrêmement large. Si les premiers albums (Tintin au pays des Soviets et Tintin au Congo) sont bien désuets aujourd'hui, ce n'est pas le cas de ceux qui suivent qui traversent le temps sans prendre (trop) de rides.

 

Et pour en revenir à Tintin au Congo, il s'agit d'une BD s'inscrivant dans une époque peu glorieuse mais qu'il n'est pas pour autant judicieux de taire. Autrement, cela s'appelle le négationnisme.

 

Mieux vaut se rappeler que de tels évènements ont pu avoir lieu afin de se dire que, Dieu merci, ce genre de raisonnement tend à ne plus exister aujourd'hui. Hélas! il y a toujours des dissidents et des idiots dans le monde, et ça, ça n'est pas prêt de changer.

Partager cet article

Repost 0
Citizen Cancre - dans BD-Mangas
commenter cet article

commentaires

QStainer 19/07/2010 21:39


Et oui les problèmes de "rascismes" ca a taché bien des trucs. Y'a certaines histoires de Picsou qui ont été censurées elles aussi !