Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 07:30

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/68/16/06/19397111.jpgMerci à Greg pour m'avoir prêté le DVD.

 

J'avais déjà fait partagé mes impressions sur la lecture du comic, édité en France il y a quelques mois.

 

Le DVD étant sorti lui aussi il y a peu, mais moyennement tenté par l'achat d'un film que je n'ai pas vu au préalable (tentative risquée ou comment risquer de paumer 20 €), un ami qui l'avait déjà vu et ayant déjà procédé à l'acquisition eut la gentillesse de me le prêter.

 

A l'heure où j'écris, j'ai fini le visionnage il y a à peine dix minutes.

 

Impression fort bonne pour ce divertissement frais, léger et dynamique.

 

Adaptation également réussie vu que j'ai auparavant eu l'occasion de me frotter à l'oeuvre originale.

 

La différence majeure avec le comic réside dans le fait qu'il est bien plus pessimiste, sombre et violent que le film (qui se tape quand même en France l'avertissement sur quelques scènes susceptibles de heurter la sensibilité de certains spectateurs).

 

Mais il ne faut pas oublier que Kick-Ass parlera avant tout aux ados par son héros digne d'un Peter Parker des années 2000. La référence à Spider-Man n'est d'ailleurs pas dissimulée, que cela soit dans la reprise au plan près de scènes emblématiques (l'apprentissage des pouvoirs), la similitude des décors (la maison dans le Queens, les gratte-ciels new-yorkais) ou la comparaison inévitable opérée par la voix-off (l'homme-araignée est l'un des superhéros les plus populaires, toutes générations confondues).

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/68/16/06/19403599.jpg

L'originalité de Kick-Ass réside surtout dans son concept, posé dès les premières minutes : avec tout ce qu'on entend aujourd'hui sur les superhéros (comic, film, etc), n'est-il pas étonnant que personne n'ait tenté de percer en tant que véritable superhéros?

 

Bien sûr, la réalité est toute autre : pas de superpouvoirs, pas d'araignée radioactive, pas de rayons gamma qui transforment en Géant Vert, pas de proche tué qui donne envie de se venger...

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/68/16/06/19403604.jpg

 

Non, Kick-Ass s'ancre dans un quotidien banal et réaliste où il n'est pas étonnant de voir les témoins d'un racket fermer les yeux et passer leur chemin en laissant la victime se faire dépouiller. Allant plus loin encore, le héros se prend lors de son premier combat une véritable raclée qui témoigne bien de la difficulté du projet et de sa mise en oeuvre. Sans oublier sa seconde baston durant laquelle il souligne la folie d'un monde plus préoccupé à filmer un passage à tabac avec un téléphone (pour une diffusion sur YouTube) qu'à appeler le 911 (ce qui serait, hélas, la première réaction qui ressort des sondages lors d'un accident).

 

Mais outre ces considérations, c'est surtout à la culture geek que Kick-Ass rend hommage. Alors, certes, c'est moins http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/68/16/06/19242361.jpgparlant que dans la BD, mais ça reste tout aussi significatif. J'attendais avec impatience (mais ne me faisais pas pour autant beaucoup d'illusion) la virée en "Mistmobile" où les deux héros de pacotille écouteraient à fond le Batman Theme de Danny Elfman. J'ai peut-être été un peu trop exigent pour le coup. Il n'empêche que le reste de la B.O. est franchement sympa, que cela soit les chansons rock et le très discret score aux échos superhéroïques.

 

De même, la trame de la BD est plutôt bien respectée, même si épurée de ce qui rendait vraiment l'histoire encore plus pessimiste (la love story qui n'aboutit pas dans la BD, ce qui est réaliste, contrairement  à ce qui se passe dans le film où ça tend à devenir cucul). La violence des affrontements est plutôt conservée, bien que le côté sanglant a été revu à la baisse sans occulter l'aspect charcutage (le plus jouissif étant de voir une fille de 10 ans mettre la pâtée aux malfrats). Par contre, dommage qu'on dévoile dès le début aux spectateurs les réelles intentions de Red Mist, mais l'adaptation dans l'ensemble est plus que satisfaisante.

 

Et quand bien même, en passant le cap de la comparaison comic/film, Kick-Ass se révèle être un divertissement franchement original, sorti de nulle part. Parler d'un film culte est pour le moment un peu précipité, mais à n'en pas douter, c'est en bonne voie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chewie 12/10/2010 19:37


J'ai beaucoup aimé ce film aussi, même si je m'attendais en voyant la bande annonce à de l'humour uniquement, j'ai été surprise, en bien !


QStainer 12/10/2010 19:16


C'est vrai qu'il est très bon ce film. J'avais été surpris par l'aspect adulte très prononcé.