Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 21:59

http://www.nanarland.com/Chroniques/metamorphosisalien/jaquette.jpgCelui qui n'est guère habitué au jardon cinématographique aura un peu de mal à discerner un nanar d'un navet.


Un navet, c'est un mauvais film, une bouse, un produit qui rassemble les pires défauts que l'on peut trouver (ennuyeux, mal joué, mal réalisé, incohérences).


Puis il y a le nanar, qui est à peu près la même chose, si ce n'est que les fameux défauts deviennent en soi une qualité qui rend le film agréable par son côté mauvais. Comprendre par là tristement drôle. Cela sera le cas d'un film où le doublage français est tellement mauvais qu'il en devient à mourir de rire et ce alors même que la scène est tragique (cliquez ici pour voir le fameux exemple).


Les nanars, c'est pour moi (et pour bien d'autres) une institution, un véritable art.


Un bon nanar, c'est la bonne ambiance assurée pour peu que vous visionnez le film avec des personnes qui savent apprécier ce genre de spectacle, parce que ces personnes sauront vous dire où et quand regarder pour ne pas louper le petit (souvent gros d'ailleurs) détail qui casse le mythe (si on peut appeler ça comme ça) : un faux raccord, une synchronisation labiale foireuse, une incohérence monstrueuse dans une réplique, un effet visuel dont on détecte l'artifice... Bref! Tout ce qui cloche et qui démontre l'absence de budget/talent/sérieux dans la conception même du long-métrage.


Les exemples de ce type de films sont nombreux. Pour ma part, j'ai eu l'occasion d'en mater une bonne dizaine, dont rien que les titres annoncent déjà la couleur : Carnosaur 3, Metamorphosis, Le retour des tomates tueuses, Le lac des morts-vivants, Dragon Ball, Killer Klowns...

Et je ne vous parle même pas du titre qui à mon sens remporte une bonne partie des suffrages : L'attaque de la moussaka géante (que je n'ai pas encore vu).


Les nanars, ça recouvre tous les genres de film : horreur, comédie, action, aventures... Autant dire que rien n'est épargné et que vous pouvez vous attendre à tout.


Dans le monde du nanar, tout peut être prétexte à rire, pour peu qu'on sache observer. Et encore! Parfois, c'est tellement gros que ça saute aux yeux.


Le nanar : un label inoubliable.

Si vous ne connaissez pas et désirez vous y frotter, allez visiter le site Nanarland.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

QStainer 08/06/2010 15:47


Et dire qu'il passe régulièrement à la TV la moussaka ...


Margot 08/06/2010 13:16


Merveilleux ! rien qu'à la lecture de "l'attaque de la moussaka géante" j'ai éclaté de rire !
merci pr ce divertissement pdt ma pause repas =)


Chewie 08/06/2010 08:46


Metamorphosis, c'est pas un nanard !!! C'est un film très scientifique où on augmente la longueur d'onde des cellules pour faire péter un monstre.
Sans rancune.
PROMIZOULIN !!!