Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 15:00

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/64/08/55/19798422.jpg Le 26 octobre 2011 est une date très attendue par les fans de Peter Jackson, de Steven Spielberg, de John Williams et de Tintin. Une impatience d'autant plus longue si on cumule toutes ces qualités (c'est un peu mon cas, je l'avoue). L'échéance approche, la promo commence à battre son plein (qui aurait cru que Tintin fasse la pub de McDonald's et Peugeot?) et, malgré tout, les infos autour du film circulent toujours aussi peu (deux bandes-annonces, trois affiches et pas plus d'une dizaine de photos).

 

Là est l'occasion de revenir sur les aventures du célèbre reporter sur les écrans. Surtout que, pour la génération des 10-30 ans, Tintin s'est fait connaître via l'excellente série animée de 1992. Mais avant d'arriver à une telle renommée audiovisuelle (car oui, cette série animée reste LA REFERENCE sur Tintin, après les BD, et en attendant le film de 2011), la route a été longue.

 

Tout a commencé avec un film mettant en scène des poupées... Pour avoir un aperçu de chaque adaptation, cliquez sur les titres (ce sont des liens).

 

LE CRABE AUX PINCES D'OR (1947)

Déjà, l'idée était de confronter Tintin avec son meilleur ami, le capitaine Haddock. Mais le concept manquant cruellement d'ambition, cela fut un échec. Et on comprend aisément pourquoi. Un tel spectacle n'aurait pas été déplacé dans un théâtre pour enfants mais, sur grand écran, c'est peu convaincant. Les poupées furent abandonnées au profit de meilleures techniques.

 

http://img.over-blog.com/600x480/3/64/31/33/le_crabe_aux_pinces_or_1280-1-.jpg

 

LES AVENTURES DE TINTIN, D'APRES HERGE (1959 - 1964)

Je l'ignorais moi-même il y a peu mais Tintin avait déjà fait l'objet d'une première série télévisée. Mais, contrairement aux dessins animés de 1992, celle-ci se permet de nombreuses libertés et ne compte pas plus de sept épisodes (autrement dit, très peu par rapport aux 24 BD parues) dont le dernier, L'affaire Tournesol, sorti en 1964, est considéré comme un film à part entière. Cette série fait fortement penser aux dessins animés de Hanna-Barbera.

 

 

LE MYSTERE DE LA TOISON D'OR (1961)

Qui dit film dit souvent acteur. C'est ce qu'on appelle un film-live. Pour le coup, on est vraiment dans la BD de Hergé mais en film. L'ensemble est vraiment fidèle, à l'exception d'un scénario spécialement conçu pour grand écran (comprendre par là pas par Hergé) qui respecte plus ou moins l'essence (naïve) de l'oeuvre. Cependant, avec tous les efforts investis pour transposer l'ensemble dans le monde réel, on ne peut s'empêcher de sentir l'artifice à plein nez : postiches grossiers, interprétation figée, musique "d'époque", etc. Le bilan reste mitigé mais donnera quand même lieu à une suite.

 

http://fnacpantherimage.toutlecine.com/photos/t/i/n/tintin-et-les-oranges-bl-ii05-g.jpg

 

LES ORANGES BLEUES (1964)

Même recette que pour la Toison d'Or et mêmes défauts et qualités.

 

 

LE TEMPLE DU SOLEIL (1969)

Le film-live laisse place au film d'animation et, une fois n'est pas coutume, on se permet de reprendre une histoire de Hergé. Mais, encore une fois, de nombreuses libertés sont prises (ex. les Dupondt accompagnent les héros dans leur quête, le Fils du  Soleil a une petite fille) et on regrettera principalement le fait que le prélude au Temple du Soleil (à savoir Les 7 boules de cristal) soit résumé en 5-10 min alors même qu'il en constitue une des meilleures si ce n'est la meilleure partie (voire le meilleur album de la série entière). Le dessin reste quand même joli et les péripéties principales sont respectées à la lettre. Seul bémol : la chanson de Zorrino (!).

http://maesha3-fetenoel2.m.a.pic.centerblog.net/o/e781308e.JPG

LE LAC AUX REQUINS (1972)

Une nouvelle histoire pour un nouveau film d'animation. On retrouve les mêmes moyens techniques que pour le Temple du Soleil, avec une animation de meilleure qualité, même si le scénario laisse un peu à désirer (de la même manière qu'une énième chanson!). Ca se laisse quand même regarder.

 

http://www.anthec.com/images/tintin.jpg

 

LES AVENTURES DE TINTIN (1992)

Le meilleur pour la fin, ou presque (espérons que le film de Spielberg nous contredira). Cette série constitue sûrement la meilleure transposition de Tintin à l'écran. D'une grande fidélité malgré quelques arrangements (l'alcoolisme du capitaine disparaît, jeune public oblige), ce dessin animé reste la référence absolue en la matière. Musiques efficaces (le générique est culte) et doublages très bons (surtout pour Tintin et Haddock) ont participé à la réussite totale de l'entreprise, devenue un grand classique intouchable, objet de multiples rediffusions sur de nombreuses chaînes.

La clé du succès ? Viser le public le plus large possible en n'occultant pas l'humour bon enfant et le sérieux des histoires (dont certaines ont marqué plusieurs générations, en témoigne la traumatisante apparition de Rascar Capac). Egalement ne pas ancrer les épisodes dans un contexte précis (ce que les films ont fait jusque là avec les années 70, ce qui les vieillit indubitablement).

Un must, tout simplement, qui relança l'intérêt pour les BD (les chiffres de vente parlent d'eux-mêmes) et remit le héros sur le devant de la scène.

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/64/08/55/19707867.jpg

 

LES AVENTURES DE TINTIN : LE SECRET DE LA LICORNE (26 octobre 2011)

Affaire à suivre. En attendant, il y a toujours la bande-annonce pour patienter. Il faut aussi dire que la version "Tintin by Spielberg" est attendue depuis 1983. Je vous laisse imaginer ce que la date du 26 octobre représente pour certains...

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

http://www.prophonesystems.com 22/07/2014 14:51

I am a great fan of Tin Tin. I have watched the latest series of adventurous of Tin Tin and it was really awesome. The story goes in different way. This article is very good. I like it. Interesting post. Thanks for posting this.

http://www.nexgen-software.fr 20/06/2014 10:20

On en veut encore traité de cette manière. Merci.