Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 08:00

http://www.mondemul.net/screens/roms/ps1am/Driver%202%20-%20Back%20On%20The%20Streets-PSX-PAL-FR-CD2.jpg

Tout commença à l'aube de l'an 2000. Mon frère et moi commandâmes au Papa Noël notre première console de salon, la PS-One (ou PlayStation 1 Slim), ainsi que deux jeux : Dino Crisis (sorte de Resident Evil sans zombie mais avec des dinosaures, on se chiait dessus, on l'a revendu rapidement) et l'ancêtre des GTA-like qui n'est autre que Driver 2. Certains vont me dire pourquoi avoir demandé le 2 et pas le 1.


Et je leur répondrais parce que Driver 2 bénéficiait d'un multijoueur (et pas Driver 1), et qu'on peut sortir de sa bagnole pour en choper une autre (dans Driver 1, on garde la même tuture tout le temps et si on la pète, on perd la partie). Mais Driver 1 a cela de révolutionnaire, tout comme le 2, en ce qu'il crée le jeu de courses de voitures non linéaire, et en 3D s'il vous plaît!


Le jeu de courses classique, à circuit fermé, c'est une seule et unique route  que plusieurs voitures doivent suivre, et la première franchissant la ligne d'arrivée a gagné. Principe simple mais assez limité en soi si on ne rajoute pas à côté des modes plus attractifs comme la personnalisation du véhicule (ex. Gran Turismo).


Les deux premiers Driver (car d'autres suivirent) rendirent la chose plus fun en transformant le circuit en ville. Un temps limité, plusieurs itinéraires possibles, des obstacles nombreux (police, circulation, poteaux) ... La voiture est bien entendu destructible (contrairement aux jeux de courses classiques où le bolide est souvent indestructible). Une collision dans le mur? Le capot est froissé.

Voici grosso modo le concept de Driver où ne pas avoir pris la bonne rue au bon moment met en danger la partie entière.


Le jeu se décompose en plusieurs modes accessibles via le menu d'accueil. Au programme : filatures, course-poursuite, fuite, point de passage... et mon préféré : le mode survivant. Quatre voitures de flics plus solides et plus rapides que vous veulent votre peau! Le but? Tenir le plus longtemps possible en gardant votre voiture en état de marche. Survivre plus d'une minute, c'est déjà pas mal car, bizarrement, votre voiture est plus fragile dans ce mode-ci que dans les autres. La feinte? Activer le code de l'invincibilité. Mais c'est souvent chose inutile car malgré tout, le choc avec les bagnoles de police est tellement violent que votre tuture décolle souvent du sol et se retrouve les quatre fers en l'air à se faire pousser le long de l'avenue par vos adversaires avides de tôle fraîche.

 


Driver 2 replay mode survie

 

 

Un mode sympa pour les fans de ciné, c'est la possibilité de revoir vos cascades en voiture et, dans le mode réalisateur, de changer les angles de caméra pour en faire un vrai petit film. Caméra fixe ou embarquée, les possibilités sont infinies et quand on a la méthode, on se prend au jeu, dès qu'on a réussi à faire une cascade digne d'Hollywood.


Techniquement, Driver 2 était à la limite de ce que pouvait supporter la PS1. Et ça se sentait tant du point de vue graphique que de celui de la maniabilité. Driver 1 était beau, fluide et nerveux. Driver 2 est moyennement joli et poussif, en plus d'être victime d'un nombre incalculable de bugs d'affichage et de clipping. La rançon de la gloire. Rançon, oui. Gloire, non, car le jeu fut plutôt mal accueilli car inférieur à son prédécesseur selon la majorité (dont je ne fais pas partie).


Il n'empêche que ces défauts ne m'ont pas empêché de m'amuser comme un fou à Driver 2,ainsi qu'à Driver 1 (qu'on a fini par avoir sur PS1, qu'on a revendu et qu'on nous a finalement offert sur PC).


En 2004 sortira Driver 3 (Driv3r). Mon frère me l'offrira en 2007 sur PC pour mon anniversaire. Je vous en parlerais bien maintenant mais ça serait occulter la partie la plus intéressante de mon "dossier" : ma découverte de GTA sur PS2.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

QStainer 21/07/2010 13:07


Un truc qui m'a toujours gavé avec Driver, c'est que la police c'est des gros enragés assoiffés de sang. Tu fais crisser tes pneus un peu trop ? Tu renverse un cône de signalisation ? Tu fais un
excès de vitesse de 2 km/h ? POURSUITE INFERNALE JUSQU'A CE QUE TU CRÊVES DANS UNE VOITURE EN FLAMME !
Au moins dans Mafia y'a des niveaux de poursuite, tu peux simplement te prendre une prune :p