Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 19:28

http://s.tf1.fr/mmdia/i/85/9/american-beauty-image-illustration-4772859vewma.jpg?v=1Je ne suis personnellement pas fan du Blu-Ray. Du moins pas encore. La popularisation des DVD m'apparaît encore trop récente pour déjà se faire détrôner par un nouveau format qui, au final, ne révolutionne pas grand chose. Les DVD avaient de révolutionnaire le fait qu'ils permettent de voir le film en plusieurs versions (version française, originale, tchèque... y en a pour tous les goûts), avec les sous-titres associés, et des bonus qui sont de vraies mines d'or pour les cinéphiles et/ou cinéastes en herbe (commentaire de l'équipe de tournage, making-of, documentaire sur la musique, les effets spéciaux, les scénarios).


Mais je ne souhaite pas développer cette question. Ce billet est ici pour dire qu'un de mes films préférés vient de voir sa sortie annoncée en Blu-Ray prochainement : le 21 septembre sur les territoires américain et canadien. Nul doute que la sortie française est pour bientôt.


Non pas que je compte m'acheter ce Blu-Ray. C'est juste l'occasion aussi pour déplorer la qualité très moyenne du DVD zone 2. On peut certes regarder le film en VO et en VF, mais le son de la VO est mal mixé (il est étouffé), seuls les sous-titres français sont disponibles, et comble du comble, les quelques rares bonus (une bande-annonce et deux making-of) sont uniquement sous-titrés en ... anglais.


M'enfin bref... C'est l'occasion pour parfaire sa connaissance de la langue de Shakespeare. Et depuis l'achat du DVD, je pense pouvoir affirmer sans prétention m'être considérablement amélioré dans cette discipline. Seulement, à l'époque, ce manque de rigueur dans la finition du DVD m'avait quelque peu refroidi.


J'espère donc que le Blu-Ray sera mieux loti de ce côté-là, et je recommande à toutes les personnes qui n'ont pas encore vu ce film de corriger cette erreur. A mon sens, c'est une sorte de Fight Club pour la génération quadra/quinquagénaire.

Excessif, à l'époque où c'était encore DVDrama, avait d'ailleurs publié un article comparatif de ces deux films cultes peu de temps après que j'eusse remarquer les similitudes.


Pour info, le film a reçu 5 oscars, dont celui du meilleur film en 2000. Le scénariste avait lui aussi été oscarisé, et le bonhomme en question n'est autre que le génial Alan Ball, créateur de séries à succès telles que Six Feet Under (dont j'ai entendu le plus grand bien mais que je n'ai jamais vue) et True Blood (Twilight version adulte : très adulte et intéressant).


En bref : AMERICAN BEAUTY, un film à consommer sans modération.

 

Une petite blague pour la fin : comment avoir le Blu-Ray?

=> en se faisant sodomiser par un Schtroumpf. (HAHAHAHAHAhahahaha... [bide?])

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Margot 24/06/2010 17:13


Elle est con ta blague... mais vu que je suis bon publique j'ai malheureusement ri..! bref ^^
Je trouve dommage que tu n'es pas davantage parlé du film plutot que de la différence entre le dvd et le blu-ray. Ce film est une vraie merveille ! je t'approuve clairement sur ce point =)