Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 08:00

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/67/41/85/19057747.jpgAprès un premier épisode qui rencontra son petit succès, le personnage de OSS 117 revint rapidement sur nos écrans pour une suite, toujours dans cet esprit d'hommage aux vieux films d'espionnage des années 50-70 dans lequel on retrouve Jean Dujardin et le réalisateur Michel Hazanavicius.

 

Bien sûr, la question qui se pose dans le cadre d'un opus n° 2, c'est de savoir ce que ça vaut, notamment par rapport à l'original.

 

Comme c'est le cas pour la plupart des suites non planifiées à l'avance, le second épisode n'arrive que très rarement au niveau du premier, et encore moins à le surpasser.

 

OSS 117 n° 2 est de ceux-là, bien que, à la suite du premier visionnage, j'ai volontiers proclamé ma préférence pour celui-ci.

 

Avec le recul et plusieurs visions à mon actif, j'ai eu l'occasion de revoir mon jugement.

 

OSS 117 n° 1 trône donc sur le podium. Mais dire que le n° 2 est nul à côté serait faire preuve d'une extrême sévérité.

 

La première chose qu'on peut donc noter sur Rio ne répond plus, c'est la volonté clairement évidente de ne pas se foutre de la gueule du spectateur, comme ça peut être le cas pour de nombreuses suites. Malheureusement, il est parfois difficilement de ne pas tomber dans la redondance.

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/67/41/85/19017358.jpg

 

Et là est le premier écueil qu'on peut faire à cette comédie française. Le manque de réelle inventivité et de surprises. Le divertissement est là et réserve son lot de répliques cultes. Mais on attend quelque chose qui ne viendra pas, et pour cette raison, les vingt dernières minutes du film sont très très chiantes (le final sur la Statue).

 

Pourtant, la première heure est quasiment un sans faute. L'épisode 2 change d'époque et se déroule au cours des années 60. Notre héros, qui se montrait déjà bien réactionnaire dans l'épisode 1, n'a pas changé d'un iota. C'est d'ailleurs ce que disaient les clips promo : "Le monde a changé. Pas lui!".

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/67/41/85/19017349.jpg

 

Révolution sexuelle, Ve République, période hippie, critique du Français moyen qui confond toujours Juifs et Musulmans... On est donc en terrain connu et quelque peu étendu avec un contexte spatio-temporel différent (le Rio des années 60).

 

Malheureusement, c'est un peu toujours la même chose, et on tente de compenser le manque d'inventivité par des blagues un peu trop lourdes et faciles (le coup de l'hôpital), avec des thématiques déjà vues (les Nazis en pseudo-quête de rédemption), même si un regard assez acide est porté sur la France de l'époque (et j'ai presque envie de dire à raison).

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/67/41/85/19017352.jpg

 

Cependant, malgré ce défaut de taille, le spectacle reste très plaisant et se hisse quand même au-dessus de ce qu'on voit actuellement sur nos écrans en matière de comédie française. Suite peut-être pas indispensable, elle n'en demeure pas moins efficace et dans la digne lignée du premier épisode.

Partager cet article

Repost 0

commentaires