Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 17:00

http://i4.cdscdn.com/pdt/1/8/4/1/f/3333299719184/rw/blu-ray-dvd-tintin-le-secret-de-la-licorne.jpg

Dédicace à une assidue (M.U.) qui se reconnaîtra ;-)

 

C'était le 27 février 2012 que sortait le TINTIN de Spielberg en DVD et Blu-Ray.

 

Aucune surprise à ce que j'écrive dessus, compte tenu du fait que :

 

- j'ai adoré le film ;

- j'ai adoré la musique ;

- j'attendais ce DVD avec impatience.

 

D'autant plus qu'on peut saluer une initiative assez sympa de la part des éditeurs : c'est l'édition "Combo" regroupant à la fois le Blu-Ray et le DVD, et ce au même prix qu'une édition collector 2 DVD neuve, à savoir, en fonction des magasins un prix variant entre 20 et 25 €.

Pour mémoire, le DVD tout seul coûte entre 15 et 20 €, et le Blu-Ray seul entre 25 et 30 €, avec un supplément 3D.

 

Alors, certes, en ces temps de crise, cela demeure un achat que pas tout le monde peut se permettre dans l'immédiat (surtout si on n'est pas du tout intéressé par le reporter belge pour x raison) mais le fait de tenir ainsi compte du dilemne des potentiels acheteurs est une initiative plus que louable. Je m'explique.

 

Il y a un peu plus de dix ans, le DVD a détrôné le VHS. Et cela fut sale. Le DVD, c'était quand même une révolution en soi : meilleure image, meilleur son, un chapitrage plus aisé (pas besoin de rembobiner si on veut mater une scène précise), une place moindre (boîtier plus fin), la possibilité de mater en version originale (voire version suédois pour les gros fous), divers bonus (making-of, commentaires du réalisateur, etc). Bref. La VHS était perdue et on comprend aisément pourquoi.

 

L'arrivée du Blu-Ray a fait grand bruit mais pour pas grand chose au final puisque le concept demeure inchangé. Le seul plus réside dans le bonus "HD" (Haute Définition) : un son encore meilleur, une image encore meilleure. Encore faut-il pour cela avoir une télé qui sait faire la différence et posséder le lecteur adéquat. Alors certes, c'est plus net et ça se démocratise un peu plus ces derniers temps (le Blu-Ray est en circulation depuis quelques années déjà et a entraîné la mort d'un autre support concurrent : le HD-DVD) mais force est de constater qu'à part avoir une image beaucoup moins pixellisée quand on est à 50 cm de l'écran, le Blu-Ray n'apparaît pas bien menaçant, surtout qu'il est plus cher que le DVD encore et toujours (même si la tendance est à l'alignement avec beaucoup de promos à la clé).

 

Reste que pas mal de DVD sortent du lot. La qualité son et image des DVD varie selon de nombreux facteurs : les éditeurs, le film (une grosse production est toujours mieux lottie qu'un petit budget), l'âge du film (pas facile de restaurer le Citizen Kane de 1941 !) et c'est sans compter ... les publicités et autres slogans anti-piratage. Car beaucoup d'éditeurs (le premier qui me vient à l'esprit est Universal) se sentent obligés de mettre sur tous leurs DVD ces spots vidéos IMPOSSIBLES A PASSER AVEC LA TELECOMMANDE, ainsi que des BANDE-ANNONCES DE FILMS DONT ON A RIEN A F***** ... Tout ça pour dire que les DVD Universal, c'est bel et bien comme les salles de ciné : on attend quelques looooongues minutes avant de pouvoir lancer le film et on nous fait la morale sur le piratage alors qu'on a quand même payé (!!!!!!).

 

Mais cela n'était qu'un exemple. Je reviens donc au test DVD de TINTIN. Je n'ai pas eu le plaisir de tester le Blu-Ray et d'ailleurs, certains se demanderont pourquoi j'ai acheté le Blu-Ray alors même que j'estime que l'avenir du DVD est susceptible de durer encore un peu. La raison est simple. Comme dit plus haut, le son et l'image d'un DVD dépendent du film en question. Et, comment dire cela sans passer pour un neuneu ? ... le film TINTIN de Spielberg, c'est d'la bombe technique.

 

C'est visuellement splendide. La texture des objets, le grain de peau des personnages, les infimes détails... Les studios WETA (qui ont conçu l'univers du films) ont fait un boulot assez monstrueux sur cet aspect et autant dire que, dans une salle de ciné, on en prend littéralement plein les mirettes (difficile de s'ennuyer tant chaque image est riche). Le DVD fait honneur à tout ça car l'image est en tout point parfaite pour un DVD. Tout simplement bluffant.

 

Il en est de même pour le son. Dans un DVD, on va surtout regarder la qualité des voix (VO et VF), des bruitages, de la musique et on voit comment tout ça se marie. Sur beaucoup de films et de DVD, il y a un déséquilibre. Parfois, les voix sont étouffées, ou bien la VO est moins nette que la VF, ou encore la musique est trop en arrière-plan (ce n'est d'ailleurs pas toujours la faute du DVD, mais du mixage du son sur le film lui-même). Sur le DVD de TINTIN, impossible de faire la fine bouche tant rien n'est à déplorer. D'autant plus que, musicalement (John Williams oblige), il fallait une piste audio sachant mettre en valeur la B.O. du film sans empiéter sur les voix et autres effets sonores.

 

Et on garde quand même le meilleur pour la fin : le DVD de Tintin ne souffre d'aucune pub ou autre spot anti-piratage. On lance le DVD, on a le logo de l'éditeur (en l'occurence Sony, qui a toujours fait de bonnes éditions DVD, cf la trilogie Spider-Man de Sam Raimi), un menu stylisé BD et on peut lancer le film. Durée de l'opération : vingt secondes (je rappelle que, pour le DVD de King Kong chez Universal, je dois attendre 2 à 3 minutes de plus).

 

Alors je ne dis pas cela que parce qu'il s'agit de TINTIN (quoique...) mais quand même : autant dire qu'un DVD d'une telle qualité, on ne crache pas dessus. Quant au film, sur lequel j'avais déjà émis un avis ici, je ne développerai pas plus ici, à part qu'il s'agit là d'un pur fantasme de film d'aventures. Peut-être pas un grand film pour certains, mais un bon gros spectacle!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

outlook express email 16/06/2014 11:34

Now that is funny. Look at the sentence at the bottom of the site. It is a nice one, I really liked it. Now coming to the topic, Tintin is still a favorite character of mine and I always wanted to have a dog like Snowy. Good read, thanks for posting.